laboitedallumettes-faites-pétiller-vos-papilles-macaron-champagne-et-rose-couverture

Faites pétiller vos papilles – Macaron champagne et rose

 

Nous avons tous le sens de l’hospitalité. Appuyons sur le bouton « pause » et profitons que les fêtes de fin d’année se rapprochent pour mettre en pratique l’art de recevoir et s’éloigner un peu du chaos que, malheureusement, nous vivons en ce moment. Aujourd’hui, nous vous proposons une délicieuse lecture dans le but de vous aider à vous connecter au mood des fêtes. Ensuite, vous trouverez une belle recette de macarons au champagne et à la rose toute simple afin de faire pétiller les papilles de vos invités.

 

Célébrez le plaisir d’être ensemble

 

Tout d’abord parlons du plaisir de partager et celui de se retrouver tous ensemble.Quel est le but de se rassembler si ce n’est de fêter un événement, un mariage, ou juste célébrer quelque chose entre amis ? Ces types de rassemblements montrent que tout le monde à une place importante autour de la table, du plus jeune au plus âgé. Et comme chaque âge a ses passions ou ses préoccupations, ces regroupements permettent de faire ressortir ce que nous ne goûterions pas, ne verrions pas, n’entendrions pas ou ne sentirions pas autrement. 

laboitedallumettes-faites-pétiller-vos-papilles-macaron-champagne-et-rose-alasdair-elmes-682868-unsplash

Pour retrouver cet esprit de communauté, la solution n’est pas compliquée. Il suffit de faire un simple repas-partagé et ouvrir la porte à ses amis. Si vous n’avez pas de membre de votre famille près de chez vous, fondez une famille de cœur avec un groupe d’amis de tous les âges.

Bien recevoir

 

laboitedallumettes-faites-pétiller-vos-papilles-macaron-champagne-et-rose-welcome-home-490323 laboitedallumettes-faites-pétiller-vos-papilles-macaron-champagne-et-rose-annie-spratt-179309

Pour rendre votre nuit de Noël extraordinaire, nul besoin de s’y prendre des mois à l’avance et encore moins de faire appel à un traiteur. Tout ce qu’il faut, c’est un peu de réflexion, notamment se concentrer sur les cinq sens et trouver la façon de tous les solliciter. Même s’il faut bien sûr savoir s’adapter aux circonstances et aux gens, il existe des recettes prouvées : suspendre des lanternes décoratives, prévoir une playlist personnalisée, choisir une odeur de saison comme l’odeur légèrement piquante du cidre pour cet hiver et remplir la maison de bouquets ou de guirlandes, de plantes, beaucoup de bougies et bien sur un assortiment de plats exceptionnels.

Le but n’est jamais d’être parfait

 

Cet esprit de réveillon de Noël ou de fin d’année naît principalement de l’envie de sortir du train-train quotidien comme par exemple un geste personnel : offrir à chacun de vos invités un petit cadeau, un poème ou un souvenir à emporter qu’il découvrira posé sur son assiette. Le but n’est jamais d’être parfait. Faire un repas de fête est aussi ne pas investir dans des objets luxueux, chers et branchés. Cela veut juste dire le rendre sincère, personnel, important pour vous et pour vos invités.

Traîner à table

 

Le moment préféré de tous, non ? Traîner à table signifie laisser le dîner durer jusque tard dans la nuit sans se dépêcher de débarrasser, oublier les coups de fil, les textos, les réseaux sociaux. Profiter de l’instant et de tout ce qui se passe autour de soi. Ces moments dans lesquels nous nous perdons sont souvent ceux qui restent le plus longtemps et le plus profondément gravés dans notre mémoire.

laboitedallumettes-faites-pétiller-vos-papilles-macaron-champagne-et-rose-hannah-busing-592814

Et enfin, laissez les saveurs parler

 

laboitedallumettes-faites-pétiller-vos-papilles-macaron-champagne-et-roseFaites appel à vos cinq sens pour créer des moments cent pour cent magiques pour vos invités. Parfois il faut savoir profiter de simples plaisirs comme l’expresso du matin, une promenade pour découvrir de petits lieux cachés dont vous ignoriez l’existence ou un rendez-vous imprévu à toute heure de la journée. Et pourquoi pas un goût d’enfance qui nous ramène à de grands repas de Noël en famille lorsque nous étions petits et attendions le dessert pour recevoir la part de notre gâteau préféré  dont nous avons encore le goût aujourd’hui.

 

C’est le cas du macaron au champagne et à la rose, un goût qui, une fois sur nos papilles nous rappelle les courses poursuites entre les chaises, passant par la cuisine où nous pouvions sentir l’odeur des plats en cuisson durant la nuit de Noël… Un goût magique d’enfance qui nous manque tous et titille encore nos papilles.

 

Comme promis, voici une recette simple et délicieuse qui vous ferra, à vous et vos invités retourner à vos nuits magiques de Noël.

 

Recette pour environ 60 macarons

Préparation : 30/40min 

Repos : 1h ou plus 

Cuisson: 8min à 150°C 

 

Pour les ingrédients : 

La ganache au champagne Chandon :

– 50ml de crème liquide

– 200g de chocolat blanc à pâtisser

– 70 ml de champagne Chandon

– quelques gouttes d’essence de rose

– sucre doré

Préparation : 

La ganache à préparer la veille de préférence

1) Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie. Porter la crème liquide et le champagne à ébullition. Verser la crème au champagne petit à petit sur le chocolat blanc. Battre la préparation afin d’obtenir une crème homogène. Quelques gouttes d’essence de rose. Couvrir et mettre au réfrigérateur.

Préparation des coques

laboitedallumettes-faites-pétiller-vos-papilles-macaron-champagne-et-rose-chandon2) Mixer le sucre glace et la poudre de roses. Verser l’eau et le sucre dans une casserole, mélanger à l’aide d’une spatule et faire chauffer sur feu moyen sans plus y toucher. Vérifier la température du sirop avec un thermomètre. Commencer à battre 75g de blanc d’oeuf quand le sirop atteint 114°C. Lorsque le thermomètre indique 118-119°C, baisser la vitesse de rotation du fouet et verser le sucre cuit sur les blancs montés. Augmenter de nouveau la vitesse du batteur pour refroidir la meringue.

3) Mélanger 75g de blanc d’oeuf avec la poudre de roses et le sucre glace. Mélanger à la spatule afin d’obtenir une pâte de roses. Ajouter une petite quantité de meringue pour détendre la pâte puis ajouter le reste en mélangeant délicatement en prenant soin de bien gratter le fond du récipient jusqu’à obtenir une consistance lisse et homogène.

4) Garnir une poche à douille. Sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé, dresser des petits ronds en quinconce. Tapoter les plaques pour lisser les coques. Laisser croûter (de repos) les macarons pendant 1h voire plus, à température ambiante (attention à ne pas les mettre dans un endroit trop humide !). Les macarons ne doivent plus coller aux doigts lorsqu’on les touche à la fin de la période de croûtage (de repos).

5) Préchauffer le four à 150°C. Enfourner pendant 10min environ selon la taille des macarons. A la sortie du four, laisser refroidir avant de les décoller.

Montage

6) A l’aide d’une poche à douille, garnir les coques de ganache au champagne. Conserver les macarons dans une boîte hermétique au réfrigérateur pendant 24h à 48h avant de déguster.

 

Bonne dégustation.

FAITES PÉTILLER VOS PAPILLES